La Tendresse du crawl / Colombe Schneck

Livre

Schneck, Colombe. Auteur

Edité par Grasset. Paris - 2019

Une femme raconte son histoire d'amour douce et douloureuse avec Gabriel, un homme qui l'assure de la sincérité de son amour mais dont le comportement incertain laisse planer un doute sur la solidité de leur relation

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Mai 67 : roman / Colombe Schneck | Schneck, Colombe. Auteur

Mai 67 : roman / Colombe Schneck

Livre | Schneck, Colombe. Auteur | 2014

En 1967, Bri est la plus belle fille du monde. Et l'une des plus célèbres aussi. A travers cette histoire d'amour, brève et intense, avec un anonyme, l'auteure choisit la voie de la fiction pour tenter de percer le fascinant mystè...

Les guerres de mon père / Colombe Schneck | Schneck, Colombe. Auteur

Les guerres de mon père / Colombe Schneck

Livre | Schneck, Colombe. Auteur | 2018

La romancière interroge le parcours de son père afin de comprendre ce qu'il a vécu et comment ses expériences douloureuses ont forgé sa personnalité : l'exil des Juifs polonais vers la France, la Seconde Guerre mondiale et la guer...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un homme, une femme... 5/5

    Un homme, une femme, d’une jeune cinquantaine d’année : ils se sont connus adolescents et se retrouvent, par hasard, à l’âge adulte. La rencontre est belle, la rencontre est puissante. On pourrait se dire, bof, encore une histoire de séparation, d’amour retrouvé…Mais ce court récit est vibrant de sincérité et de délicatesse. La reconquête de soi passe par le corps, la nage du crawl dans la piscine permet de redessiner la carte du tendre. Il n’y a pas d’amour heureux dit la chanson, et ce texte ne la démentira pas. Ces jolies pages sur ce qui fait trembler d’aimer et de perdre cet amour sans doute un jour, sont écrites simplement et touchent au cœur, sans ostentation mais avec justesse.

    par Nathalie Le 28 juillet 2020 à 18:51